10042012 Le baromètre de l’élection présidentielle 2012 - Vague 7

Etudes et Sondages

En partenariat
avec :
FIDUCIAL
Télécharger les résultats de l’étude ( )

La 7ème vague du baromètre de l'élection présidentielle 2012 montre une stabilité  relative dans les intentions de vote. Nicolas Sarkozy demeure en tête au 1er tour, mais François Hollande est donné gagnant au 2nd.

Réalisée à presque deux semaines du premier tour, la septième vague du baromètre Ifop-Fiducial pour Paris-Match / Europe 1 / Public Sénat révèle les enseignements suivants sur le rapport de force électoral :

1. Une avance fragile pour Nicolas Sarkozy au premier tour. Pour la troisième fois consécutive dans ce baromètre, Nicolas Sarkozy émerge en tête des intentions de vote au premier tour. Avec un score de 28,5%, le candidat de l’UMP devance François Hollande qui obtient 27%. Toutefois, ces niveaux comme l’écart observé (1,5 point) entre les deux principaux prétendants au second tour demeurent inchangés depuis l’enquête précédente. A un peu plus de deux semaines du premier tour, l’incertitude s’agissant de l’ordre d’arrivée n’est pas levée : Nicolas Sarkozy qui bénéficie pourtant d’une offre électorale à droite très dégagée n’est pas parvenu, comme il l’avait réussi en 2007, à accroître son avance face au candidat du Parti Socialiste.
Dans le détail, Nicolas Sarkozy et François Hollande obtiennent des scores plus élevés que leur moyenne globale dans des catégories spécifiques : personnes âgées de plus de 65 ans, artisans-commerçants et cadres supérieurs pour le premier, personnes âgées de 50 à 64 ans, retraités et salariés du secteur public pour le second. Relevons à cet égard une plus forte homogénéité du socle électoral de François Hollande comparé à celui du président sortant.

2. Un resserrement d’un second tour toujours favorable à François Hollande. Le rapport de force observé au second tour reste favorable au candidat socialiste. Avec 53% des intentions de vote, François Hollande devance Nicolas Sarkozy qui ne l’emporte qu’auprès des segments les plus traditionnels de la droite, à savoir les personnes âgées de plus de 65 ans, les artisans ou commerçants. Par ailleurs, l’égalité entre les deux prétendants à la magistrature suprême est parfaite chez les professions libérales et cadres supérieurs. Toutefois, cette enquête marque l’amorce d’un resserrement. A un mois du second tour, l’écart entre les deux candidats est de 6 points, écart le moins important relevé depuis la mise en place de ce baromètre de l’élection présidentielle, les intentions de vote en faveur de Nicolas Sarkozy progressant d’1 point depuis l’enquête précédente. L’examen des reports de voix du premier au second tour constitue un facteur d’explication. Dans ce cadre, cette enquête confirme les mouvements relevés il y a 15 jours : recul des reports en faveur de François Hollande de la part des électeurs Mélenchon (76% contre 79% lors de la vague précédente et 90% il y a un mois) et chez les électeurs Bayrou (29%, - 3 points). De la même manière, Nicolas Sarkozy bénéficie d’un soutien croissant des électeurs de Marine Le Pen (de l’ordre de 45%), soit 6 points de plus que lors de la dernière vague du baromètre, le report de ce segment électoral en faveur de François Hollande refluant de 9 points (22%). Cette amélioration progressive des reports de voix émanant des électorats centriste et frontiste ne parvient cependant pas à réduire la fragilité primordiale handicapant le président sortant, à savoir la faiblesse du score de la droite parlementaire de premier tour (29,5% contre 43,5% pour la gauche parlementaire).

Echantillon de 1869 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par téléphone (Computer Assisted Telephone Interviewing) et en ligne (Computer Assisted Web Interviewing) .

Nous contacter

  • Philippot Damien 
    Directeur de Clientèle au Département Opinion et Stratégies d'entreprise

    Email : damien.philippot@ifop.com
    tél : (33) 01 45 84 14 44
    Fax : (33) 01 45 84 93 38

  • Frédéric Dabi 
    Directeur Général Adjoint

    Email : frederic.dabi@ifop.com
    tél : (33) 01 45 84 14 44
    Fax : (33) 01 45 84 93 38

Nos partenaires

Les articles associés

Le baromètre de l'élection présidentielle 2012 - Vague 11

A la veille du second tour de l’élection présidentielle, François Hollande demeure le favori mais enregistre sa plus faible avance sur Ni ...

Le baromètre de l'élection présidentielle 2012 - Vague 11

La signification du vote au second tour de l’élection présidentielle

Les deux principaux candidats à la présidentielle peinent à susciter une adhésion massive

La signification du vote au second tour de l’élection présidentielle

Les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2012 - Juin 2011

La dernière enquête d'intentions de vote présidentielle pour le Journal du Dimanche atteste de la stabilité du rapport de force électoral ...

Les intentions de vote pour l’élection présidentielle de 2012 - Juin 2011