Toutes les enquêtes par cibles

Dossier

Les intentions de vote des donateurs pour l’élection présidentielle

François Hollande arrive en tête des intentions de vote auprès des électeurs donateurs : 32% des donateurs réguliers voteraient pour le candidat du Parti socialiste au premier tour (26% pour Nicolas Sarkozy) alors qu’il n’obtiendrait que 23% des non-donateurs, 31% exprimant leur préférence pour Nicolas Sarkozy.
Le second enseignement de cette étude est que Marine Le Pen, qui arrive à la 3ème place auprès de l'ensemble des Français, n'est plus qu'en 5ème position auprès des donateurs derrière Jean-Luc Mélenchon (3ème) et François Bayrou (4ème) auprès des électeurs donateurs. En effet, la candidate du Front national, qui obtient 16% des intentions de vote auprès de l'ensemble des Français passe à 11% des intentions de vote auprès des donateurs. Les non donateurs voteraient deux fois plus pour Marine Le Pen (22 %) que les donateurs réguliers (10 %). Et au total, le bloc Marine Le Pen + Nicolas Sarkozy qui atteint 53 % parmi ces non donateurs, ne représente que 36 % des donateurs réguliers.

Rappel méthodologique :
Echantillon de 1709 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1791 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, au sein duquel ont été isolées 966 personnes déclarant avoir déjà donné de l’argent à des associations ou fondations faisant appel à la générosité du public. Plusieurs populations ont été distinguées :
- Les donateurs réguliers, c’est-à-dire les personnes donnant au moins une fois par an, soit 608 personnes
- Les donateurs occasionnels, c’est-à-dire les personnes donnant tous les deux ou trois ans ou moins souvent, soit 358 personnes
- Les non-donateurs, c’est-à-dire les personnes ne donnant jamais, soit 825 personnes
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.