Nike a créé plusieurs modèles de chaussures, mais une seule comme la Air Force 1. Une chaussure qui est devenue rapidement célèbre et qui a su s’imposer dans pratiquement tous les domaines ; de la mode au sport, en passant par la musique pop.

La véritable histoire de la sneaker Air force 1

L’histoire de cette paire de Nike commence dans les années 80, au tout début. A cette époque, Nike est encore un simple concurrent du géant Adidas. Il lui fallait donc trouver la formule pour créer la paire de chaussures qui allait fédérer tout le monde et lui permettre de se démarquer sur le marché. Alors, la marque fit appel à un designer répondant au nom de Bruce Kilgore.

C’est celui-ci qui va mettre son génie à contribution pour imaginer la Air Force 1. Le nom a été choisi en référence à l’avion présidentiel américain, mais aussi pour donner une idée des cimes que les sportifs, notamment les basketteurs, pouvaient atteindre avec cette chaussure.

Pour y arriver, Nike intègre à cette nouvelle chaussure une technologie d’amorti d’air dissimulée dans la semelle. Dans la version basket, le fabricant a doté la semelle de cercles concentriques sur la partie externe, devant et derrière.

Ce dispositif permet ainsi au pivot de mieux bouger sans perdre son axe rotatif. Les premiers exemplaires sont mis sur le marché en 1982.

Pour en assurer le succès commercial, Nike a organisé une communication avec six des meilleurs basketteurs de l’époque, à savoir Bobby Jones, Moses Malone, Calvin Nate, Michael Cooper, Mychal Thompson et Jamaal Wilkes. La sneaker envahit les parquets, mais pour une raison inexpliquée, Nike en a mis un terme à la production pendant deux ans.

Le retour de la Air Force 1

En 1984, les basketteurs des playgrounds sont nombreux à chausser la Air force 1 pour jouer leurs parties de basket.

Face à une telle frénésie, Paul Blinken suivi par Charley Rudo, tous deux vendeurs de chaussures de sport, vont convaincre Nike de reproduire des exemplaires de Air force 1.

Le premier lot de 1200 paires est remis sur le marché en 1986 et s’écoule en un rien de temps. Au regard du succès de la vente, un troisième se joindra aux deux pour former ce qui sera nommé « The three amigos », il s’agit de Greg Vaugh.

A partir de ce moment, le monde du sport ne sera pas le seul qui va s’approprier la paire. La percée s’est aussi réalisée dans le monde du rap américain, notamment grâce à des icônes comme Jay-Z, Damond Dash ou Kanye West. En 2002, la star Nelly a même composé une chanson pour la chaussure, le titre est « Air force Ones ».

Le succès de cette sneaker va dépasser les frontières américaines pour envahir la ville de Londres. La Air Force 1 envahit les rues déjà au début des années 90 pour s’y imposer au début des années 2000.

Tout comme aux États-Unis, un rappeur londonien a dédié un titre à la chaussure. Il s’agit ici de Dizzee Rascal, la chanson est intitulée « Fix up, look sharp ».

Actuellement, il existe plus de 2000 versions de la Air Force 1. En outre, il faut faire souligner que c’est la sneaker la plus vendue de Nike avec plus de 20 millions d’exemplaires au compteur.