A quoi sert le Amazon Echo ?

Déjà considéré comme un sérieux concurrent de Google Home, l’enceinte intelligente du vendeur en ligne Amazon propose des fonctions intéressantes. Le premier point à mettre à son actif, c’est son assistance vocale, Alexa.

Présentation

Il faut dire d’entrée que l’Amazon Echo est de même taille que le Google Home. Elle est de forme cylindrique, mais plus opaque que la première enceinte d’Amazon. Elle se présente avec quatre boutons pour augmenter et diminuer le volume, pour couper le micro ou pour enclencher une fonction. L’enceinte est équipée d’un cercle lumineux. C’est grâce à celui-ci que l’on peut savoir si l’appareil est allumé, ou connecté à internet. L’enceinte Amazon Echo est disponible en gris, en gris clair, en noir et en anthracite.

Mise en fonction

L’Amazon Echo doit être connecté à une prise électrique pour fonctionner. Il est possible de lui associer une enceinte externe. Mais bien avant d’en arriver là, au cours de la première utilisation, il faut installer l’application Alexa. Sans cette installation, il est impossible de configurer l’enceinte. Vous devez donc la connecter à votre smartphone. Alexa est disponible sur Apple Store et Google Playstore.

Les applications vocales ou ‘‘skills’’

L’enceinte est équipée de sept micros dont le rôle est de rehausser la qualité de captation de l’appareil pour les commandes vocales. En effet, hormis les moments où le son émis est fortement élevé, les commandes sont bien exécutées par l’Amazon Echo. Il faut prononcer le mot clé Alexa pour pouvoir lancer une commande vocale.

Les possibilités de commandes sont nombreuses. Il est possible notamment de demander la météo, le journal du jour, la lecture d’une chanson en particulier, ou encore consulter son agenda, écouter la radio, etc. Il est même possible de programmer ses propres commandes. Pour une meilleure prise en main, on a la possibilité de télécharger d’autres ‘‘skills’’. Cela est possible depuis l’application Alexa.

Les performances

La qualité de la connexion Internet joue un grand rôle dans la réactivité de l’enceinte. En effet, le temps de réponse peut varier entre une et deux secondes. Il faut, pour ce qui concerne les commandes, prendre le temps de s’habituer à leur formulation. Les phrases complètes comme « Alexa, lance le titre Perfect de Ed Sheraan » ont peu de chance de recevoir une réponse. Il faut plutôt user d’une formule du style, « Alexa, lance podcast Perfect Ed Sheraan ». Du côté de la qualité sonore, il y a encore à faire. L’enceinte ne fait pas encore concurrence à Google Home sur ce point. Il convient de souligner pour finir que la langue française est encore balbutiante sur l’appareil. Mais son amélioration ne saurait tarder.