Le home staging est une technique de valorisation immobilière mise en œuvre pour rehausser la valeur d’un bien immobilier destiné à la vente. L’objectif est de créer dans une maison à vendre, des conditions telles que l’acheteur potentiel qui y entre pour la première fois soit porté à prendre la décision d’achat.

Une brève historique sur le home staging

L’apparition du home staging remonte à l’aube des années 70. Le concept avait été développé aux États-Unis par un agent immobilier du nom de Barbara Schwarz. Elle avait eu l’habitude de créer des mises en scène de maisons que des acheteurs ne voudraient pas acheter.

Dans ces mises en scène, elle s’assurait de ne faire que mettre en exergue les atouts de la maison. La stratégie a porté ses fruits. Rendue populaire par les émissions télévisées, elle a très vite été adoptée en France.

Comment fonctionne le home staging ?

Le home staging fonctionne essentiellement sur le principe de la suggestion. On part du principe selon lequel on veut accélérer la vente d’un bien immobilier sans être obligé d’en baisser le prix. Alors, sans s’embarquer dans un projet de rénovation immobilière, il faut faire de la revalorisation.

Etape 1 : dépersonnalisation du logement

Pour faire du home staging, vous devrez d’abord commencer par dépersonnaliser la maison. En d’autres termes, vous devez supprimer toutes les touches personnelles que vous avez apportées à la maison.

Il faudra donc enlever vos photos de famille, vos trophées, etc. L’objectif est de proposer à votre acheteur potentiel un espace absolument neutre. Quand il entre dans une pièce, il faut qu’elle lui offre la possibilité de projeter mentalement sa propre configuration et son organisation personnelle. Ce faisant, vous le prédisposez déjà à se voir habiter la pièce.

Etape 2 : désencombrement du logement

A cette étape, vous devez supprimer de l’espace, tous les meubles qui pourraient rendre l’espace quelque peu inaccessible. Il faut que l’acheteur potentiel puisse apprécier la taille des pièces. Les meubles et les bibelots doivent donc être enlevés pour donner du volume à l’espace. Ne laissez dans les pièces que les meubles qui sont strictement nécessaires.

Etape 3 : réparation des défauts

Ici, vous devez réparer tous les petits détails qui pourraient jouer contre vous. Par exemple, il va falloir trouver une solution pour les fissures dans le mur, les ampoules à nu, les plinthes mal collés, les joints noircis.

L’objectif est de montrer une maison très bien entretenue.

Etape 4 : réaménagement de l’espace

La lumière crée une sensation d’espace. Pour cela, dégagez les fenêtres autant que vous pouvez afin qu’il y ait plus de lumière à l’intérieur et une sensation de volume. Vous pouvez aussi donner une fonction à chaque pièce, afin de guider l’imagination de votre acheteur potentiel quand il y pénétrera.

Etape 3 : décoration des pièces

Rien ne prouve que votre acheteur potentiel à les mêmes goûts que vous en matière de décoration d’intérieur. Il faudra donc veiller à ce que la décoration soit vraiment neutre.

Si votre peinture actuelle est trop prononcée, refroidissez-là pour la faire apprécier d’un plus grand nombre. Et pour donner du caractère à certaines pièces, vous pouvez opter pour les objets tels que les vases, les lampes, les fauteuils, etc.