Qu’est-ce que le fichage FICP ?

Il s’agit de l’un des termes qui reviennent le plus dans le domaine de la finance. Le FICP est un système de fichage dont le système bancaire fait usage pour ce qui est de l’octroi de crédit. Mais à quoi sert-il très exactement ?

Le FICP, c’est quoi ?

Le FICP se définit comme le fichier national des incidents de remboursement de crédits aux particuliers. En termes simples, ce fichier contient les identités des personnes qui ne peuvent plus être éligibles à un emprunt de crédit auprès des institutions bancaires. Mais cela ne les empêche de contracter ces mêmes crédits auprès de particuliers ou d’autres sociétés financières ne remplissant pas les mêmes obligations que les banques. Le FICP est sous la gestion de la Banque de France.

Un individu peut se retrouver fichée dans le FICP pour plusieurs raisons. De façon générale, il faut avoir été à la base d’un incident pendant le remboursement d’un crédit ou pendant un regroupement de dette. La banque concernée aura donc pour mission d’inscrire le nom de la personne auteure de l’incident dans le fichier. Voici quelques conditions dans lesquelles une banque peut inscrire une personne dans le FICP :
• lorsque le remboursement d’un emprunt n’est pas effectif sur deux délais consécutifs ;
• s’il y a non remboursent sur une période de 60 jours ;
• si après une mise en demeure de 60 jours, la personne concernée se retrouve avec un découvert de supérieur à 500 euros ;
• si le capital restant d’un emprunt n’est pas remboursé suite à une mise en demeure.

Quelles sont les durées d’inscription au FICP ?

Quand bien même on peut se retrouver dans le FICP pour la même raison de base, un crédit non remboursé, la durée pendant laquelle on peut y rester est variable. Par exemple, en cas de non règlement d’une dette, la durée de fichage est de 5 ans. Si la banque souscrit à un plan d’effacement partiel de la dette, la durée de fichage passe à 10 ans. Dans le cas où il s’agirait d’un surendettement, la durée est évaluée en fonction du contenu du dossier du débiteur. Et dans le cas d’une procédure de redressement personnel, la durée est de 5 ans. La durée de fichage est de 2 ans quand la personne bénéficie d’un moratoire.

Peut-on en sortir ?

Par conséquent, lorsqu’une personne est inscrite dans le FICP, il lui est tout simplement impossible de bénéficier d’un nouveau crédit. Certes, il peut toujours présenter un dossier. Cependant, les banques ont obligation de consulter le fichier avant d’octroyer des emprunts aux demandeurs. Cela dit, il est possible de sortir du FICP.

Le premier moyen, c’est de rembourser sa dette. Si le débiteur dispose d’une garantie, la deuxième possibilité c’est qu’il peut souscrire à un plan de rachat de dette auprès d’une autre banque. Pour plus de détails, consultez ilv-edition.com

Pour finir, il convient de souligner que même si en principe il n’y a que la Banque de France qui puisse avoir accès au FICP, il est possible à un particulier d’en faire la demande auprès d’elle pour savoir s’il est fiché.