Pourquoi le muguet le 1er mai ?

À chaque célébration de la fête du travail, instinctivement on pense « muguet ». Mais savons-nous véritablement pourquoi cette fleur est offerte à chaque 1er mai. Comment en est-elle arrivée à représenter le labeur dans la tradition française ?

Une tradition française

L’utilisation du muguet à une racine vraiment profonde dans la tradition française. En effet, selon les récits historiques, son usage s’associerait à une décision de Charles IX. Les témoignages font état de ce qu’il aurait reçu un muguet en date du 1er mai 1560, alors qu’il était en visite dans le Dauphiné. Selon le même récit, il aurait apprécié le geste et aurait donc instauré que des muguets soient offert aux femmes à chaque 1er mai.

Les liaisons entre le muguet, qui pourtant est une fleur d’origine japonaise, et le 1er mai en France, ont des explications multiples.

Sous la révolution, et conformément au calendrier républicain, le muguet est plutôt lié à la date du 7 floréal, ce qui, paradoxalement, correspond au 26 avril. Par contre à cette même époque, c’est l’églantine rouge qui est associée à la date du 1er mai.

Pendant très longtemps, c’est donc l’églantine rouge qui a été la fleur représentative du 1er mai en France, en hommage au sang versé le 1er mai 1891 à Fourmies par des travailleurs rassemblés pour manifester pour leurs droits. La répression avait causé la mort de neuf personnes.

Le moving Day américain

Le 1er mai et le muguet trouvent un autre écho, mais cette fois-ci sur le territoire américain. En effet, aux États-Unis, le 1er mai 1886 à Chicago, des travailleurs paralysent l’ensemble du système industriel.

La date n’avait pas été choisie par hasard puisque c’est au cours de cette période de l’année que les entreprises faisaient les bilans de leurs activités. Cette date a été nommée, le Moving Day. Plusieurs travailleurs ont trouvé la mort ce jour, certains furent pendus et d’autres condamnés à la prison à perpétuité.

Le retour du muguet dans la tradition française

Il s’agit donc, pour la France de faire le lien entre cette manifestation des ouvriers américains et ceux français dont les intérêts convergeaient ; encore qu’à l’époque, la fleur qui était à l’honneur sur le territoire français au cours de la journée du travail n’était pas le muguet, mais plutôt l’églantine rouge.

Ce n’est que quelques décennies plus tard que les choses changeront avec le maréchal Pétain.

C’est lui qui, pendant la célébration du 1er mai de l’année 1941, instaure l’utilisation du muguet pour célébrer l’évènement. La décision fut prise et appliquée en date du 24 avril 1941. Ainsi, le 1er mai devint, « la Fête du Travail et de la Concorde sociale », en mémoire des ouvriers américains morts en 1886 à Chicago.

Mais comme on peut aisément le constater, le muguet fut habilement ramené au-devant de la tradition ; elle qui avait toujours occupé une place de choix dans la tradition française.