Nettoyage de toiture

La toiture constitue l’un des éléments clés d’une maison même si on ne pense pas souvent à en prendre soin. En en fait, lorsque les saisons passent, chacune d’elles imprime leurs marques sur les toitures. Qu’il s’agisse des feuilles mortes de l’automne ou de la neige hibernale, les toits gardent des traces, et il est nécessaire, au moins à une fréquence d’une fois l’an, de procéder au nettoyage de la toiture. Cela doit se faire en respectant certaines règles et principes pour ne pas l’abîmer. Et pour le faire, il est toujours préférable de faire recours à un professionnel.

Les techniques de nettoyage

Le Karcher et la rotabuse

Il s’agit du nettoyage à haute pression. L’instrument qu’est le karcher envoie de l’eau à une forte pression sur les surfaces pour les débarrasser de leur débris et déchets. Si rien ne résiste à cette technique, il faut tout de même préciser qu’elle présente le risque d’abîmer les toitures dont les composants sont plus ou moins fragiles. C’est le même principe qui est utilisé dans le cas de la rotabuse.

Le concentré de javel

C’est une technique qui est, certes, très économique, mais comme dans le cas précédent, la javel peut ronger la toiture. D’où l’importance de savoir exactement sur quel type de toiture il est possible d’en faire usage.

Les précautions post-nettoyage

Il est important de savoir que, que quelle que soit la méthode de nettoyage que vous choisissez, il y a toujours un risque d’abîmer de la toiture. L’eau à haute pression peut accélérer la porosité des toitures en tuiles par exemple. C’est pour cette raison qu’un professionnel est toujours la meilleure solution pour vous débarrasser, de façon sécuritaire, des mousses et des lichens présents sur votre toiture.

A ce propos, il existe des produits dont on peut faire usage pour préserver la toiture. Pour empêcher que de nouvelles mousses ou des moisissures se forment, il est conseillé de traiter les surfaces des toitures avec du désinfectant.

Pour ce qui est de la sauvegarde de la toiture proprement dite, le caoting et l’imprégnation sont les techniques utilisées. Le coating permet de remettre presque à neuf les toitures qui ont été salies par les déchets. Il s’agit plus concrètement d’appliquer un revêtement en couleur ou transparent, sur le toit pour une remise à l’état presque neuf. Il convient de souligner que le coating n’est pas adapté pour les toitures vernissées.

La deuxième technique consiste à imprégner les tuiles. L’avantage principal réside dans le fait que les pores sont irrémédiablement fermés. Il s’en suit une mise à neuf du matériel qui sera difficilement attaquable par les mousses, les algues et les lichens.

Les produits utilisés

Quelques autres produits peuvent être mis à contribution pour entretenir la toiture. Il y a notamment les solutions anti-mousses. Celles-ci sont à diluer dans l’eau puis à appliquer sur les surfaces concernées. On peut faire usage d’un pulvérisateur pour y parvenir. Par contre, les solutions anti-mousses à effet rapide nécessitent un rinçage. Pour freiner les humidités qui font le lit aux mousses et autres moisissures, on peut mettre à contribution les hydrofuges qui offre une protection contre l’humidité.

Le prix d’un nettoyage de toiture

Pour un nettoyage de toiture simple, sans grande complication, il faut prévoir entre 10 et 15 euros par m². Mais si la mise au propre doit se faire sur une surface sérieusement atteinte par des déchets comme les lichens par exemple, les frais peuvent osciller entre 15 et 25 euros le m². Mais pour savoir avec exactitude ce que pourrait vous coûter le nettoyage de votre toiture, vous pourriez aussi demander un devis en ligne, comparer les offres et choisir celle qui vous semble meilleure.