Quand partir en voyage au Kazakhstan ?

Il est vrai que le Kazakhstan n’est pas une destination touristique reconnue. Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à y découvrir. Bien au contraire, car entre les paysages et les sites historiques, les chances que vous prolongiez votre séjour sont plutôt élevées. Mais encore faut-il savoir quand partir ?

Le climat kazakh

Le climat du Kazakhstan peut connaître des extrêmes, quelle que soit la saison. Par exemple en été, les températures peuvent facilement atteindre les 40°C. Pour ce qui est de l’hiver, il fait très froid. La neige tombe à forte intensité. Il est aussi possible d’assister à des orages ainsi que des crues.

Mais toutes ces intempéries n’empêchent aucunement l’effectivité d’un voyage sur le Kazakhstan. Il faut juste savoir quand prendre son vol pour cette destination. Ainsi, la période favorable s’étend de juin à août. Septembre, octobre ainsi que mai offrent des conditions moins favorables, mais exploitables cela dit.

Les infos pratiques

Il faut vous préparer si vous comptez effectuer ce voyage. Vous devez avoir certaines informations importantes, comme le fait que le voyage peut durer 7 heures. Les langues les plus courantes sont le kazakh et le russe. Les vaccinations ne sont pas obligatoires. Mais n’empêche qu’il faut, en guise de précautions, faire son vaccin contre les hépatites A et B. Si vous comptez rester plus de 30 jours, vous devez avoir un contrat de travail ou un justificatif d’invitation.

Pour circuler dans l’une des villes, le bus est conseillé. Le train reste aussi un bon moyen pour se déplacer, mais il sera plus pratique pour les longues distances. Le trajet entre les villes peut s’effectuer par voie aérienne. L’aéroport principal est celui d’Almaty, mais il en existe aussi à Astana et Aktaou. La consommation de l’eau doit être soumise à un contrôle. Elle n’est pas réputée vraiment potable. En cas de doute, il est préférable de vous servir de l’eau en bouteille.

Pour ce qui est de la sécurité au Kazakhstan, les touristes n’ont pas à se plaindre. Cependant, il y a des zones où il faut à tout prix éviter de mettre les pieds. Il s’agit entre autres de Kourtchatov et de Semipalatinsk. Ces deux lieux sont réputés radioactifs ; des essais nucléaires y ont été menés. Pour votre propre sécurité, il est déconseillé de circuler à pieds une fois la nuit tombée. Entre autres lieux à éviter, il y a également la frontière avec la Chine.

Que faire au Kazakhstan ?

Les lieux à visiter ne manquent pas au Kazakhstan. L’architecture soviétique de la ville d’Almaty retiendra votre attention. Mais si ce n’est pas le cas, peut être que la capitale Astana vous éblouira. Elle est caractérisée par la diversité des architectures que l’on y rencontre. Connaissez-vous la route de la soie ? Faites sa découverte en vous rendant à Djambou. Cette ville anciennement nommée Taraz est bordée par des châteaux, des forts et des mausolées.