Dissimulée au Sud de la Croatie, Dubrovnik est une précieuse perle qui habille les côtes sud de l’Adriatique. Avec son envoûtant charme qui vous désarme, un climat adorable, une offre touristique chatoyante et un somptueux héritage historique, Dubrovnik se trouve être l’une des destinations les plus prisées d’Europe. Si cela vous tente de vous y rendre un de ces jours, voici à quoi vous devez vous en tenir.

Visitez les remparts de la ville

Dubrovnik est particulièrement connue pour ses remparts. Bâtis au Xe siècle, ces murs sont d’une hauteur de 25 mètres et d’une longueur totale de 1 949 mètres, ce qui en fait un lieu idéal pour une promenade décontractée. Les remparts de Dubrovnik offrent une vue splendide sur la ville et sur la mer Adriatique. Pour accéder aux remparts, vous prendrez par l’entrée principale située au niveau de la Porte Pile.

Faites un tour à la Cathédrale de l’Assomption

Construite à proximité du port historique se situant au Sud-Est de Dubrovnik, la Cathédrale de l’Assomption est un édifice religieux qui a été rebâti après avoir été dans un premier temps démoli par un tremblement de terre. La cathédrale se fait remarquer par ses beaux autels, particulièrement celui de Saint Jean Népomucène fait en marbre violet. Ce qui captive surtout l’attention, ce sont les peintures religieuses de la cathédrale au nombre desquelles on peut citer le polyptique de l’Assomption de la Vierge.

Allez voir le monastère dominicain

C’est une perle architecturale avec une imposante structure contenant une collection d’art assez impressionnante. Bâti au XIVe siècle, le monastère dominicain a un extérieur qui fait beaucoup plus penser à une forteresse rigide qu’à un centre religieux. A l’intérieur du monastère, se trouve un gracieux cloître datant du XVe siècle et bâti par des artisans croates qui se sont inspirés des dessins de Maso di Bartolomeo, architecte italien.

La grande église, disposant d’une seule nef, a des vitraux lumineux et modernes ainsi qu’une œuvre de l’artiste peintre Vlaho Bukovac. Au niveau des salles se trouvant hors du cloître, sont accrochées d’autres pièces d’art de grande valeur, dont les œuvres de Nikola Bozidarevic, Titien et Lovro Dobricevic datant des Xe et XVIe siècles.

Visitez le Palais du Recteur

Par le passé, la République de Raguse avait à sa tête un recteur qui était élu chaque mois et qui avait pour logement un palais. Cet édifice avait été bâti à la fin du XVe siècle et abritait le bureau du recteur, ses salles publiques, ses appartements privés, des bureaux administratifs ainsi qu’un donjon.

Aujourd’hui, la construction a subi une conversion et est devenue un musée d’histoire culturelle, doté de chambres, armoiries, pièces de monnaie, ainsi que de portraits délicatement restaurés qui évoquent l’histoire glorieuse de la ville de Dubrovnik. Pendant le Summer Festival, la cour intérieure du palais accueille des concerts de musique classique. A l’intérieur du palais du recteur, se trouve également le buste de l’ancien commerçant croate Miho Pracat.

Enfilez le funiculaire menant au mont Srd

Si vous souhaitez avoir la meilleure vue possible sur toute la cité de Dubrovnik, ses constructions recouvertes de toitures en tuiles, l’île de Lokrum et la mer Adriatique, offrez-vous le panorama se trouvant au pinacle du mont Srd.

Le téléphérique de Dubrovnik se fera le devoir de vous transporter du nord de la ville au mont Srd, et ceci en moins de cinq minutes. Vous pourrez grimper au sommet du mont pour contempler le coucher du soleil. Faire l’expérience un jour de ciel dégagé vous permettra d’observer de belles couleurs et de l’horizon.

Allez à la découverte de la grande fontaine d’Onofrio

Construite entre 1438 et 1444, cette fontaine est l’œuvre de l’architecte italien Onofrio della Cava. C’est le plus connu des monuments de Dubrovnik. Pendant que vous vous promenez à l’intérieur de la Porte Pile, vous découvrirez la place contenant la grande fontaine d’Onofrio. Cette dernière était, au départ, associée à un système d’alimentation en eau qui s’appuyait sur un puits se trouvant à une douzaine de kilomètres de la fontaine, mais la fontaine a été délabrée par le tremblement de terre survenu en 1667.

Parcourez la rue de Stradun

Rue principale de la ville de Dubrovnik, la Stradun s’étend sur une longueur de 300 mètres et est bordée par des constructions datant du XVIIème siècle. Au niveau de l’une des extrémités de Stradun, se trouve la place Luza. Tous les soirs, vous verrez quatre gardes de cérémonie marcher le long de la rue avec à leur suite un batteur. Ces gardes veillent sur les deux portes de Dubrovnik jusqu’à 21h 30 avant de répéter la marche pour redescendre la Stradun.