Qui est Mathilde Lemoine ?

Juin 2011. Le président de Carrefour annonce devant un millier d’actionnaires, l’entrée d’une femme au sein du conseil d’administration.

Une économiste notoire, connue et reconnue médiatiquement pour ses travaux et sa compétence : Isabelle Lemoine.

Ce lapsus devenu une référence au sein des associations féministes sur le traitement des femmes au sein de l’administration n’est que l’arbre qui cache la forêt que représente Mathilde Lemoine.

Formation

Mathilde Lemoine, née en septembre 1969, est une économiste française, diplômée de l’Université Paris Dauphine dans les années 1992.

En 1993, à l’institut d’études politiques de Paris (IEP), elle s’oriente dans la filière de la macroéconomie et de la finance internationale, et sort titulaire d’un DEA d’économie et finance internationales.

Ses efforts seront récompensés par un doctorat en sciences économiques en 1997. Elle s’était alors penché sur « Les facteurs explicatifs de la croissance des dépenses publiques : synthèse théorique et validation empirique » sous la direction de Jean-Jacques Rosa.

Entre temps, elle a effectué plusieurs années au poste d’attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) après sa maîtrise d’économie appliquée à Paris IX.

Au cours de cette période, elle a réalisé plusieurs travaux de recherches, dédiés à l’analyse macroéconomique et à l’économie publique à la Fondation nationale des sciences politiques de Paris.

Parcours professionnel

Mathilde Lemoine est une femme connue et respectée, non seulement dans le monde de la finance et de l’économie, mais aussi dans les médias, grâce au professionnalisme et à l’efficacité dont elle fait preuve.

Son parcours professionnel reluisant en dit d’ailleurs beaucoup.

Mathilde a commencé à enseigner les sciences économiques à Sciences Po de Paris avant d’intégrer l’Observatoire français des conjonctures économiques.

Entre 2002 et 2006, elle fut la conseillère technique auprès de Thierry Breton à Bercy, puis celle de Dominique De Villepin à Matignon avant de diriger, pendant neuf années, les études économiques du groupe HSBC.

Parallèlement, elle est nommée administratrice de la grande chaîne de distribution Carrefour en 2011.

En 2013, devient membre du conseil d’administration de l’Ecole Nationale Supérieure (ENS). Dans la même année, elle est désignée par le président de la commission des finances du Sénat français, membre du Haut Conseil des Finances Publiques.

En janvier 2016, alors âgée de 46 ans, elle rejoint le Groupe Edmond de Rothschild en tant que chef économique.

Publications et ouvrages

Mis à part ses nombreuses interventions dans les médias, elle a à son actif, plusieurs parutions, notamment dans le magazine économique Challenges.

Ses principaux ouvrages sont les trois éditions de « Les grandes questions d’économie et de finance internationales » parues chez de Boeck en 2007, 2012 et 2016.

Distinctions

Mathilde est aujourd’hui l’une des femmes les plus impliquées dans le monde de l’économie et de la finance.

Grâce à ses nombreuses recherches et études, elle fut élevée, par décret présidentiel, au grade de chevalier de l’Ordre national du mérite en mai 2012.

Elle fait également partie de la sélection des « cent femmes et hommes, aux profils remarquables aujourd’hui, incontournables demain », selon le journal « Les échos ».