Encore appelé point-retrait ou service au volant, un drive se trouve être un établissement offrant un service qui permet aux clients d’être servis sans sortir de leurs voitures.

Proposé au départ pour la restauration rapide, le service s’est étendu vers d’autres domaines et a occasionné la naissance d’entreprises telles que Leclerc drive. Leclerc drive, comment cela fonctionne ? Cet article y répond.

Présentation

Enseigne de grande distribution et coopérative de commerçants, Leclerc drive a une prédominance alimentaire d’origine française. Depuis le premier magasin qu’a ouvert Edouard Leclerc en 1949, l’entreprise est aujourd’hui constituée de magasins indépendants et emploie à peu près 125 000 personnes.

Leclerc Drive se lança en 2007 dans la téléphonie mobile et sortit E.Leclerc Mobile. Leclerc est en 2008 l’enseigne leader au niveau du territoire français avec un chiffre d’affaires de 34,7 milliards d’euros et 16,4 % de parts de marché.

A la suite, en 2007, de la première ouverture au niveau du site de Roques sur Garonne, les points de service au volant ont progressivement eu à se multiplier. L’entreprise a proposé à l’ensemble de ses adhérents d’assurer la promotion de nouveaux types de distribution.

C’est ainsi que les franchisés ont ouvert plusieurs points de retrait. Dans le même temps, les drives offrent un service d’enlèvement à l’intérieur d’un magasin existant.

Au début de l’année 2012, l’établissement comptait 192 points de retrait. La même année, au mois de décembre, ce chiffre s’établissait à 264 et à 284 plus tard en février 2013.

L’enseigne Leclerc drive comptait en 2016 1619 points de vente. Il a été entrepris en 2015 un élargissement et un repositionnement des gammes MDD non-alimentaires, avec la création de 760 références nouvelles. Cela a offert la possibilité d’étayer l’attractivité liée à l’offre non-alimentaire relative au rayon d’Internet, des concepts spécialisés et de l’hypermarché.

Principe de fonctionnement

Service gratuit, Leclerc drive a un principe assez simple. Dans un premier temps, le client effectue ses achats de chez lui, en ligne ou encore au niveau du site leclercdrive.fr.

Plusieurs utilisateurs apprécient le fait qu’ils ne courent pas le risque d’être tentés d’acheter des produits qui ne leur sont pas nécessaires en déambulant dans des rayons de magasin.

Lorsque la commande est faite, le client fait un paiement direct via carte bancaire et a le devoir de préciser le moment auquel il veut rentrer en possession de ses achats (minimum deux heures après que la commande est lancée).

Ensuite, le client doit se munir du code-barres qui est imprimé au niveau de son bon de commande et se rendre au drive. Il est appelé à se présenter sur les pistes du drive et à se garer au niveau de l’une des places de parking qui se trouvent dans la zone « retrait ».

Le client doit ensuite scanner son code-barres. L’instant d’après, un employé s’attèlera à charger les achats à l’intérieur du coffre de son véhicule.

Les « drive » proposent seulement la dixième partie de l’assortiment d’un hyper. A en croire une étude faite par Parabellum à la fin de l’année 2010, le service est sollicité notamment par des employés ou des cadres qui ont entre 25 et 39 ans.

Horaires d’ouverture

L’entreprise Leclerc drive garde ses portes ouvertes longtemps en journée afin de permettre à ses clients de s’offrir le maximum de produits possible. Si les magasins de l’enseigne n’ont pas forcément les mêmes horaires d’ouverture, ils sont ouverts en moyenne 10 heures par jour.

En général, les points de vente de l’entreprise sont accessibles du lundi au samedi. Ils se mettent à recevoir les clients autour de 9 heures et se retirent autour de 19 heures.