L’un des plus grands défis quand on est YouTubeur, c’est de pouvoir fédérer beaucoup de personnes autour de sa chaîne de diffusion. Ce n’est pas une tâche aisée, tant vous n’êtes pas un pionnier dans votre domaine, en plus de ce que les YouTubeurs sont nombreux. La concurrence est donc rude. Mais avec un peu de détermination et ces quelques conseils, vous allez pouvoir faire des miracles.

Commençons d’abord par le format de vos vidéos

Une vidéo peut diffuser une pléthore d’informations en quelques secondes. Il faut donc comprendre qu’en 30 secondes, vous pouvez faire passer tout un tas de données, comme dans les pubs.

Mais qu’à cela ne tienne, car selon une étude menée par la chaîne YouTube Ted Talks, personne ne suit plus une vidéo au-delà de 18 minutes. Plus important, entre 10 et 11 minutes, vous avez déjà perdu la moitié de votre audience.

C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire des vidéos de 3 à 5 minutes, dans le but de maintenir l’attention de l’audience dans son intégralité jusqu’à la fin de la diffusion. Ceci implique aussi qu’il faut optimiser chaque seconde de votre vidéo, apporter la juste information, ne pas faire du dilatoire et surtout ne pas laisser des blancs embarrassants.

L’appel à l’action

Il ne suffit malheureusement pas d’avoir un bon contenu pour croire que ceux qui suivront vos publications vont automatiquement s’abonner. Si c’était aussi facile, personne ne se gênerait. En fait, vous devez à chaque fin de vos vidéos lancer un appel à l’action.

Il s’agit de ces phrases du genre « n’oubliez pas de vous abonnez en appuyant sur le bouton rouge juste en dessous de la vidéo ». Si vous le faites, c’est bien. Mais nous sommes certains que cela ne suffira pourtant pas, pour deux raisons.

D’abord, certains commettent l’erreur de placer une phrase stéréotypée et toute faite à la fin de toutes leurs vidéos.

C’est fatiguant d’entendre la même chose à chaque fois. Il faut donc innover. Tenez ! Pourquoi ne pas la mettre en début ou au milieu.

Ensuite, il faut donner une bonne raison à votre visiteur de s’abonner à votre chaîne. Vous devez donc trouver une formule du genre « Abonnez-vous à la chaîne pour pouvoir bénéficier d’autres conseils plus pertinents » ; si votre chaîne donne des conseils dans un domaine précis.

Le référencement

Il est vrai que cela marche plus pour les textes, mais votre vidéo a bien un titre. Vous devez veiller à ce que celui-ci n’excède pas 60 caractères, car au-delà de cette limite, le moteur de recherche Google va le raccourcir pour ajouter « YouTube » au début.

Idéalement, faites donc 50 caractères. Vous devez aussi veillez à ce que votre titre soit alléchant. Il faut qu’il attire et suscite la curiosité des internautes.

Ne manquez pas non plus d’y insérer des mots clés basés sur vos résultats de recherche avec Google Adwords à propos des sujets qui intéressent sur YouTube.

En définitive, pensez aussi à vous lier de partenariat avec les chaînes qui diffusent les mêmes contenus que vous.