Tout comme beaucoup d’autres pays en Europe, l’Espagne fait face à la brulante question du chômage. Depuis que son taux de chômage a atteint le pic de 23 % en 2013, le pays a fait des efforts pour remonter la barre de l’emploi.

Un taux de chômage en baisse

Depuis 2017, le taux de chômage en Espagne est en baisse. Selon les chiffres rendus publics par l’Institut espagnol des statistiques en 2017, le taux de chômage était en baisse de 6 %. Ce chiffre se traduit par une réduction annuelle de 3,2 % depuis 2015. Aussi, le nombre de contrats à durée indéterminée signés représentait-il plus de la moitié des contrats signés au cours de cette année-là.

La tendance est restée la même au cours de l’année 2018. Autrement dit, ce sont près de 83 738 personnes qui ont trouvé un travail, portant ainsi le nombre de CDI signé à un taux de 19,6 % au-dessus du nombre de l’année antérieure. Il semble aussi, que ces chiffres optimistes ne sont pas affectés par la proportion trop importante des emplois temporaires qui caractérisent le secteur de l’emploi espagnole.

On mentionnera donc que le secteur de l’emploi dans le tourisme ne semble pas épargné par cette fragilité des contrats temporaires dans ce pays dont l’économie est en partie touristique. Les secteurs qui ont le plus bénéficié de cette baisse du chômage sont celui de la construction et de l’agriculture, pour respectivement 11 254 et 8032 emplois.

Les prévisions pour 2021

Actuellement, l’Espagne est le deuxième pays qui détient le plus grand nombre de chômeurs en Europe, juste après la Grèce. Le nombre de personnes sans emploi dans le pays se situerait autour de 3,25 millions. Les trois villes qui sont le plus concernées par la baisse sont la Catalogne, l’Andalousie et la capitale Madrid. Elles ont respectivement connue une baisse de 13 378, 13 001 et 9830 chômeurs. Le taux de chômage en Espagne est de 16,7 % actuellement.

A sa prise de pouvoir, le nouveau gouvernement de Pedro Sanchez a fait savoir qu’il créera 500 000 emplois chaque année, prévoyant ainsi un taux de chômage de 13,8 % pour 2019. Mais selon les prévisions de l’INE, le taux de chômage en Espagne ne pourra atteindre les 13,92 % qu’en 2021. L’institution prévoit un taux de 14,95 % pour 2019 et 14,34 pour 2020. Il reste à savoir si ces chiffres seront vraiment atteints.